Combien pouvez-vous emprunter ?

Vous désirez acheter ou construire, mais combien pouvez-vous emprunter ? Et serez-vous en mesure de rembourser votre crédit ? Il s’agit d’une question cruciale qui taraude beaucoup de futurs propriétaires. Faites appel à un expert en crédit hypothécaire : un conseiller des AP

Votre capacité d’emprunt 

Quels éléments entrent en compte lors du calcul de la capacité d’emprunt ?

1. Vos revenus 

Prenez en compte tous les revenus du ménage : salaires, allocations familiales, rentes, etc. Le montant de votre remboursement mensuel ne peut excéder un tiers de vos revenus. N’oubliez pas vos dépenses mensuelles dans le calcul de votre budget : redevance télé, GSM, électricité, voiture, carburant, nourriture, etc. 

En règle générale, le remboursement de votre crédit hypothécaire ne doit pas excéder un tiers des revenus mensuels du ménage.

2. L’apport de fonds propres 

Vous avez déjà constitué un petit capital ? Vous pouvez l’utiliser pour financer une partie de l’achat. En effet, lorsque vous empruntez, vous remboursez sur chaque centime emprunté. Un apport de capital propre vous fera donc réaliser des économies !

3. Le taux d’intérêt 

Il influence le montant à rembourser. Une différence d’un demi-pourcent peut se traduire par plusieurs milliers d’euros de remboursement supplémentaire. Un conseil pour diminuer le taux d’intérêt : regroupez assurances et crédits sous un même toit ! Avec un taux d’intérêt bas, vous pouvez en outre emprunter une somme plus importante.

4. Frais de notaires, frais d’acte et solde restant dû 

  • Frais de notaire : si vous empruntez pour les régler, vous devrez payer des intérêts sur ce montant. Vous possédez un petit capital ? Mieux vaut alors l’utiliser à cet effet. Les frais de notaire équivalent en général à environ 10 % du prix d’achat (possibilité de frais réduits). 
  • Frais d’acte : si vous contractez un crédit hypothécaire, des frais d’acte sont à votre charge. 
  • Assurance solde restant dû : la plupart du temps exigée par l’organisme qui vous accorde le crédit hypothécaire. Elle garantit le remboursement du crédit en cas de décès de l’acquéreur. Elle vous permet aussi éventuellement d’effectuer une reprise d’encours, c’est-à-dire réemprunter le capital déjà remboursé pour des rénovations ou des transformations, sans payer de nouveaux frais d'hypothèque.

Des conseils avisés 

Oui, mais comment calculer le prix d’achat que vous pouvez proposer ? Contactez un conseiller des AP pour obtenir une évaluation au plus juste. Il vous donnera une estimation précise du montant total que vous pouvez emprunter. 

Par la même occasion, il vous proposera une offre personnalisée pour votre crédit hypothécaire, avec un taux d’intérêt intéressant. Taillée sur mesure en fonction de votre situation personnelle et de votre budget. Envie de déjà connaître votre capacité de remboursement mensuel ? Faites le calcul avec notre simulateur de crédit.

Partager sur