Comment votre pension légale est-elle calculée ?

À la fin de votre carrière, l’État vous versera votre pension légale. Mais comment est-elle calculée ? Les AP Assurances vous expliquent quels sont les paramètres.

Calcul de votre pension légale en tant que salarié

Si vous êtes salarié(e), votre pension est calculée sur la base de 3 paramètres :

  • La durée de votre carrière professionnelle.
  • Vos rémunérations perçues.
  • Votre situation familiale.

Le calcul suivant est effectué pour chaque année de votre carrière.

Quelques mots d’explication :

  • Rémunération totale : somme des rémunérations brutes pour les jours de travail (ou salaires fictifs ou forfaitaires pour les jours et périodes assimilés couverts par des cotisations volontaires).
  • Coefficient de réévaluation : réévaluation de la rémunération sur la base du coût actuel de la vie.
  • 45 : carrière complète pour un salarié (45 ans).
  • Situation familiale : taux pour les isolés (60 %) ou pour les ménages (75 %).

Ce calcul est réitéré pour chaque année de carrière. Tous les résultats sont additionnés afin de parvenir à votre pension annuelle brute.

Calcul pour les autres statuts

  • Indépendant : le calcul se fait selon la même règle, mais avec un coefficient d’adaptation car, en tant qu’indépendant(e), vous cotisez moins pendant votre carrière. Une distinction est également faite entre vos revenus professionnels perçus avant 1984 (donnant droit à une pension forfaitaire) et ceux perçus à partir de 1984 (calcul sur les revenus réels)
  • Fonctionnaire : l’État se base sur la moyenne de vos rémunérations pendant vos 5 dernières années de carrière. 
  • Carrière mixte : votre pension est calculée par rapport au nombre d’années que vous avez travaillé en tant qu’indépendant(e) ou salarié(e). L’administration vous transmet toutes les informations nécessaires au calcul de votre pension.

Pas encore trop tard

À 55 ans, vous pouvez demander une prévision du montant de votre pension légale. Cela vous donne une idée assez précise de ce que vous recevrez plus tard.
Les AP vous recommandent d’estimer vos besoins après la pension afin de pouvoir conserver un niveau de vie décent. Quelles sont vos charges fixes ? Quels sont vos projets ? Quel est votre style de vie ? Etc. Vous vous rendez compte qu’il sera difficile de joindre les deux bouts ? N’attendez plus, vous pouvez encore entamer une épargne-pension à 55 ans. Les AP vous proposent différentes possibilités d’épargne fiscalement avantageuses pour votre pension. N’hésitez pas à contacter un conseiller des AP Assurances qui se fera un plaisir de vous aider.

Partager sur