• My LAP

Auto

3 conseils pour jeunes conducteurs et leur première voiture : achat, formalités et assurances

Enfin votre propre voiture ? Voici tout ce qu’il faut savoir

Vous avez eu votre permis de conduire et songez à acheter votre propre voiture ? Nous vous facilitons la vie en récapitulant tout ce que vous devez savoir.

Conseil 1 : envisagez une voiture d’occasion

  • Une voiture d’occasion est beaucoup plus avantageuse. Plus elle a de kilomètres, plus son prix sera intéressant. Cela ne doit pourtant pas vous effrayer. S’il s’agit d’une voiture qui a principalement roulé sur autoroute, elle sera moins usée qu’une voiture affichant moins de kilomètres au compteur mais ayant uniquement roulé en ville. Seule condition : l’entretien doit toujours avoir été fait selon le carnet d’entretien.
  • À l’achat d’une voiture d’occasion, veillez à ce que le vendeur vous donne les bons documents. Légalement obligatoire, le Car-Pass vous donne une idée de l’histoire de la voiture. En examinant le kilométrage aux différents moments, vous pouvez par exemple vérifier que le compteur n’a pas été trafiqué.
  • Faites attention avec une voiture d’occasion au diesel, car les plus anciennes voitures diesel ne peuvent plus rouler dans toutes les villes. Dans la zone de basses émissions d’Anvers, par exemple, vous pouvez avoir une amende si vous conduisez un véhicule trop polluant. Une zone de faibles émissions est également entrée en vigueur à Bruxelles début 2018.

Conseil 2 : occupez-vous des formalités

  • Contrôle technique : si vous achetez une nouvelle voiture, vous ne devez pas passer de contrôle technique les 3 premières années. Dans le cas d’une voiture d’occasion, c’est le vendeur qui doit passer le véhicule au contrôle technique.
  • Immatriculation : vous devez faire immatriculer votre nouvelle voiture auprès de la Direction pour l’Immatriculation des Véhicules (DIV). Aux AP Assurances, votre conseiller s’en chargera pour vous.
  • Taxe : après l’immatriculation, vous devrez payer la taxe de mise en circulation. Il s’agit d’une taxe unique, mais vous paierez ensuite chaque année la taxe de circulation.

Astuce : votre conseiller des AP vous aide volontiers à régler les formalités administratives. Pratique pour gagner du temps et vous éviter des tracas !

Conseil 3 : occupez-vous de l’assurance

Vous avez votre propre voiture et vous en êtes le conducteur principal (ou le seul conducteur) ? Vous devez alors prendre une assurance Responsabilité civile auto à votre nom. En cas d’accident en tort, cette assurance interviendra pour payer les dommages aux tiers. Vous souhaitez limiter les frais d’assurance ? C’est possible de différentes manières :

  • Choisissez une voiture pas trop puissante, car plus elle est puissante, plus la prime est élevée. Cela aura aussi une influence sur la taxe de mise en circulation et la taxe de circulation.
  • Optez pour une voiture d’occasion afin de devoir uniquement prendre une assurance Responsabilité civile auto obligatoire. Si vous achetez une voiture neuve, il est judicieux de prendre également une assurance Omnium. Elle interviendra pour payer les dégâts à votre propre voiture en cas de sinistre.

Bon à savoir : vous avez moins de 26 ans et avez suivi un cours de conduite défensive auprès d’un institut agréé par Les AP ? Vous bénéficiez alors de 20 % de réduction sur votre assurance Responsabilité civile auto et de 10% sur votre prime Dégâts matériels de votre assurance aux AP !

Votre conseiller des AP est là pour vous

Un coup de pouce ne serait pas de refus pour vous guider dans l’achat de votre première voiture ? Passez chez un conseiller des AP près de chez vous pour obtenir de l’aide et des conseils.

La newsletter des AP

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters des AP Assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller des AP près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller