• My LAP

Auto

4 conséquences financières de la conduite en état d’ivresse

4 conséquences financières de la conduite en état d’ivresse

Conduire sous influence est à l’origine de beaucoup de misère humaine. Mais cela ne s’arrête pas là. Les conséquences sont aussi considérables sur le plan financier. 

1. Lourde amende et condamnation judiciaire

Vous conduisez en état d’ivresse et provoquez un accident ? Vous risquez une sérieuse amende (jusqu’à 12.000 euros) et un retrait du permis de conduire. Vous pouvez également être condamné pour coups et blessures involontaires.

2. Indemnisation des victimes

Votre assureur peut exercer un droit de recours en cas d’accident sous influence. Cela signifie qu’il peut exiger la restitution de toutes les indemnités qu’il a payées aux victimes (jusqu’à 31.000 euros).

3. Dégâts matériels non remboursés

Vous avez une option qui couvre vos dégâts matériels ou une assurance omnium ? Les dégâts à votre propre véhicule ne sont malheureusement pas indemnisés si vous étiez en état d’ivresse quand vous avez provoqué l’accident.

4. Augmentation du bonus-malus

Votre bonus-malus augmente en cas d’accident en tort. Votre assurance Responsabilité civile auto vous coûtera donc plus cher.

Informez-vous auprès d’un conseiller des AP

À la recherche d’une assurance Responsabilité civile auto ou d’une assurance omnium ? Passez chez un conseiller des AP près de chez vous. Il vous informera volontiers.

La newsletter des AP

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters des AP Assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller des AP près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller