• My LAP

Auto

La voiture à hydrogène : une solution pour demain ?

Avec l’annonce d’un accord visant à interdire les voitures diesel d’ici 2030, la recherche d’alternatives bat son plein. On parle beaucoup de la voiture électrique, mais qu’en est-il de la voiture à hydrogène ? Faisons le point.

Comment ça marche ?

L’hydrogène (H2) est un carburant alternatif. Il est stocké dans le réservoir de la voiture et envoyé vers une pile à combustible située sous le capot. La pile oxyde l’hydrogène à l’aide de l’oxygène capté dans l’atmosphère, afin de produire de l’électricité et de la vapeur d’eau. On pourrait comparer une voiture à hydrogène à une voiture électrique qui produit sa propre électricité.

Et l’hydrogène, c’est quoi ?

L’hydrogène est un gaz, qui est le principal composant de l'univers, et disponible en quantité illimitée. Mais il faut l’extraire, car il est, par nature, toujours associé à d’autres éléments. Et le mode d’extraction n’est pas toujours très propre... L’électrolyse, qui consiste à extraire l’hydrogène de l’eau (H2O) est un mode d’extraction propre mais coûteux. C’est pourquoi, de nos jours, l’hydrogène est encore souvent extrait à partir d’énergies fossiles (comme le gaz naturel), qui engendrent de lourdes émissions de gaz à effet de serre.

Avantages de la voiture à hydrogène

  • 0 émission locale de CO2 : la pile à combustible rejette uniquement de la vapeur d’eau.
  • Aucune consommation d’énergie fossile.
  • Voiture quasiment silencieuse ne produisant pas de vibrations.
  • Véhicule nécessitant peu d’entretien.
  • Quelques minutes pour faire le plein (gros avantage par rapport aux voitures électriques).

Freins à la voiture à hydrogène

  • Prix d’achat très élevé (entre 60.000 et 80.000 euros), car la fabrication des piles à combustible est très coûteuse.
  • Encore très peu de modèles de voiture disponibles sur le marché.
  • Très peu de stations à hydrogène pour faire le plein (l’aménagement d’une station coûte environ 1 million d’euros).
  • Autonomie d’environ 500 km (prix du plein : environ 50 euros).
  • Gaz très volatil et explosif.
  • Gaz difficile à stocker (besoin  de températures très basses ou hautes pressions), à distribuer et transporter.

Votre conseiller des AP est là pour vous vous

La généralisation des voitures à hydrogène ne semble pas être pour demain... D’ici là, quel que soit le type de motorisation que vous choisissez, votre conseiller des AP vous recommandera l’assurance auto la mieux adaptée à votre situation.



Publié le 30/01/2019

Ceci devrait également vous intéresser

La newsletter des AP

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters des AP Assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller des AP près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller