• My LAP

Auto

La voiture électrique est-elle écologique ?

Vous êtes sensible à l’environnement et souhaitez acheter une voiture électrique ? Mais cette alternative est-elle vraiment écologique ? En tenant compte de la conception du véhicule et de la production d’électricité, il semblerait que la voiture « zéro émission » ne soit pas si verte que cela.

Les batteries, le cœur d’une voiture électrique

L’empreinte carbone de la conception d’une voiture électrique serait 2 fois plus élevée que celle d’une voiture thermique (entendez par là diesel ou essence). Les responsables ? Les batteries. Elles sont composées de métaux rares dont l’extraction exige de grandes quantités d’énergie. De plus, cette extraction nécessite une quantité d’eau importante, mélangée à des produits chimiques, qui est ensuite souvent rejetée dans la nature.

L’électricité, de la production à l’utilisation

Dans certains pays, on brûle du charbon ou du gaz pour produire de l’électricité, qui génèrent d’importantes émissions de CO2. Dans d’autres pays, la production d’électricité passe par le nucléaire, sans rejet de CO2, mais engendrant des déchets dangereux. En termes de dioxyde de carbone, tout dépend donc du mode de production de l’électricité. En tenant compte de la production d’électricité et de l’utilisation de cette dernière par un véhicule électrique, une voiture électrique pollue globalement moins qu’une voiture thermique. Cette dernière émet en effet du CO2 tout au long de sa vie. 

À partir de quand une voiture électrique devient-elle écologique ?

Une nouvelle voiture électrique mise en circulation est donc plus polluante qu’une voiture thermique. Elle ne devient écologique qu’après quelques années d’utilisation. Sachez également que la transition écologique pour la production d’électricité ne contribue pas à rendre une voiture électrique vraiment écologique. Encore aujourd’hui, 2/3 de l’électricité mondiale sont encore produits par les énergies fossiles.

Autre problématique : les batteries des voitures électriques ont une durée de vie de 8 à 10 ans, et leur recyclage coûte cher. Comme pour le plastique, produire de nouvelles batteries coûte moins cher que de les recycler.

Votre conseiller des AP est là pour vous aider

Bien qu’à leur niveau, les conseillers des AP n’aient aucune prise sur l’aspect écologique des voitures électriques, ils restent à vos côtés pour vous conseiller dans le choix de votre assurance auto et vous expliquer les normes européennes antipollution.

Publié le 30/01/2019

Ceci devrait également vous intéresser

La newsletter des AP

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters des AP Assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller des AP près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller