• My LAP

Auto

Tout savoir sur le contrôle technique

Pourquoi y a-t-il un contrôle technique ?

En Belgique, plusieurs millions de véhicules passent le contrôle technique chaque année. Le but ? Améliorer la sécurité routière en veillant à ce que les véhicules qui circulent sur la voie publique soient en bon état. Voici tout ce que vous devez savoir sur le contrôle technique.

Où et quand dois-je y aller ?

Vous recevez généralement une convocation pour vous rendre au contrôle technique.  Dès votre deuxième visite, vous devez présenter votre voiture dans les deux mois avant la date d’expiration de votre précédent certificat de visite. Même si elle mentionne un centre précis, vous pouvez choisir librement le vôtre, pourvu qu’il fasse partie des centres de contrôle technique officiels. Tous les véhicules de plus de 4 ans doivent passer chaque année au contrôle technique. Il est parfois possible d’obtenir un certificat valable 2 ans sous certaines conditions :

  • Voiture de moins de 6 ans
  • Moins de 100.000 km au compteur
  • En ordre de contrôle technique (sans passage en retard)
  • Pas d’utilisation du véhicule pour tracter une remorque de plus de 750 kg

Vous comptez revendre votre voiture ? Vous devez alors passer un contrôle technique occasion.

Combien coûte le contrôle technique ?

Pour une voiture classique, les prix sont les suivants :

  • Visite standard : 32,50 euros
  • Revisite : 8,30 euros ou 13 euros
  • Majoration pour retard : entre 8,30 euros et 29,60 euros

Que devez-vous emporter ?

Certaines documents et accessoires sont indispensables :

  • Certificat d’immatriculation
  • Certificat de conformité
  • Carte verte d’assurance
  • Convocation et dernier certificat de visite au contrôle technique
  • Trousse de premiers secours, extincteur, triangle, gilet fluo

Que vérifie-t-on ?

Les points de contrôle sont définis par la loi. Ils comprennent entre autres les freins, les phares et feux, les pneus, les roues, la plaque d’immatriculation et le numéro de châssis, la carrosserie, les nuisances, le châssis, la direction, la suspension, les ceintures de sécurité, la visibilité, etc.

10 conseils pour préparer votre véhicule

Votre véhicule ne présente aucun problème particulier ? Vous pouvez soit demander à votre garagiste de préparer votre voiture pour le contrôle technique, soit le faire vous-même :

1.     Nettoyez votre voiture à l’intérieur et à l’extérieur, videz le coffre et enlevez les objets inutiles dans l’habitacle.
2.     Vérifiez que vos pneus ne soient pas usés et qu’ils soient gonflés à la pression indiquée dans le manuel, sans oublier l’éventuelle roue de secours. Vous passez le contrôle technique entre le 1er mai et le 30 septembre ? Assurez-vous de ne plus avoir de pneus hiver.
3.     Ajustez le niveau d’huile du moteur et vérifiez qu’il n’y ait aucune fuite.
4.     Voyez si vos phares et clignotants fonctionnent bien (ampoule et alignement).
5.     Contrôlez l’état de vos essuie-glaces (ils ne doivent pas laisser de traces).

Et encore :
6.     Assurez-vous qu’il n’y ait pas d’éclat dans le pare-brise.
7.     Vérifiez que les ceintures de sécurité ferment bien et bouclez-les toutes avant de vous rendre au contrôle technique.
8.     Vous avez un attache-remorque amovible ? Fixez-le au véhicule.
9.     Regardez si votre plaque d’immatriculation est bien lisible.
10.   Vous avez une voiture avec des sièges amovibles ? Replacez-les tous à leur place avant votre visite.

En cas de doute sur l’un de ces points, passez au garage pour un contrôle professionnel.

Que se passe-t-il si votre voiture n’est pas en ordre ?

À l’issue du contrôle, vous recevrez un certificat de visite. Il en existe différents types :

  • Certificat vert : votre voiture est en ordre (avec d’éventuels points mineurs à surveiller/réparer).
  • Certificat vert à durée limitée (3 mois) : certains points doivent être réparés et le véhicule doit être représenté dans les 3 mois.
  • Certificat rouge à durée limitée (15 jours) : certains points doivent être réparés rapidement et le véhicule doit être représenté dans les 15 jours.
  • Certificat rouge à validité nulle : le véhicule ne peut plus rouler (vous avez juste le droit de rouler jusque chez vous ou chez le garagiste). Il doit être réparé avant une nouvelle présentation au contrôle technique. 

Les AP Assurances sont là pour vous

Une question à propos du contrôle technique ? Posez-la à votre conseiller des AP. Il y répondra volontiers.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

La newsletter des AP

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters des AP Assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller des AP près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller