• My LAP

Habitation

Frais professionnels forfaitaires ou réels : que choisir ?

Frais professionnels : forfaitaires ou réels

Les frais professionnels sont des frais que vous faites pour votre travail et que vous pouvez déduire de vos impôts. Plus vos frais professionnels sont élevés, moins vous payez d’impôts au total. Sachez qu’il existe 2 types de frais professionnels.

1. Frais professionnels forfaitaires

Si vous ne faites rien, le fisc tient compte d’un forfait pour vos frais professionnels. Le montant de ce forfait dépend de vos revenus. En fonction de la tranche de revenus, le fisc applique un pourcentage de 3 à 30 %. Le forfait ne peut jamais dépasser 4.320 euros. Attention : les indépendants ne peuvent pas opter pour des frais professionnels forfaitaires.

2. Frais professionnels réels

Vous devez pouvoir prouver chaque frais professionnel réel. Dans la pratique, vous pouvez déclarer les frais suivants comme frais professionnels :

  • Frais pour le trajet domicile-travail : vous pouvez déclarer 0,15 euro par kilomètre parcouru en voiture et 0,24 euro par kilomètre si vous allez travailler à vélo (revenus 2019).
  • Frais de télétravail : vous pouvez déclarer partiellement les frais si vous avez besoin d’un ordinateur, de matériel de bureau et d’internet chez vous pour le travail.
  • Frais pour votre bureau à la maison : en fonction de la superficie de votre bureau, vous pouvez déduire des frais pour le loyer, l’énergie, etc.
  • Littérature professionnelle : vous pouvez déduire les abonnements aux journaux et magazines en lien avec le travail.
  • Frais de restaurant : si vous avez une souche TVA, vous pouvez par exemple déduire 69 % d’un lunch professionnel.
  • Frais de formation : vous pouvez déduire les formations en lien avec votre métier.

Dans votre déclaration d’impôt, indiquez vos frais professionnels réels sous les codes 258-03 ou 258-70.

Choisir les frais professionnels forfaitaires ou réels ?

Le mieux est de faire l’exercice. Vous devez avoir un justificatif pour chaque poste de frais réels. Bon à savoir : si vos frais réels sont finalement moins élevés parce que le fisc rejette ou corrige certains frais, vous retombez au pire sur le forfait. Les frais professionnels forfaitaires sont la déduction minimale à laquelle vous avez droit.

Votre conseiller des AP est là pour vous

Besoin de conseils ? Le  conseiller des AP votre région vous aidera volontiers.

La newsletter des AP

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters des AP Assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller des AP près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller