• My LAP

Épargne-pension

Les 4 piliers de pension en Belgique décryptés

Que devez-vous savoir sur les 4 piliers de pension ?

En Belgique, il existe 4 piliers de pension. Chaque pilier joue un rôle spécifique pour votre pension. Nous vous les exposons ici.

1. Pension légale

Dans le 1er pilier, vous recevez une pension de retraite ou pension légale de l’État. En 2017, les pensions minimales sont : 

  • 17.525,38 euros/an pour la pension de ménage pour les salariés et les indépendants.
  • 14 024,72 euros/an pour les salariés pensionnés isolés.

Le montant concret dépend de votre situation familiale, du nombre d’années que vous avez travaillé, de votre salaire et de votre statut. 

Important à savoir :

  • Si vous travaillez à mi-temps , cela a des conséquences sur votre pension légale. Cependant, dans certains cas (ex : le crédit-temps thématique), les périodes où vous n’avez pas travaillé sont quand même assimilées. Cela signifie qu’elles comptent dans le calcul de votre pension.
  • En principe, vous pouvez prendre votre pension à partir de 65 ans. La pension anticipée peut uniquement être prise si vous répondez à des conditions strictes.
  • Votre pension légale ne suffira probablement pas pour maintenir votre niveau de vie actuel. C’est pourquoi les autres piliers de pension jouent un rôle important.

2. Pension complémentaire

Dans le 2e pilier, vous constituez une pension complémentaire.

  • Pour les salariés, il y a l’assurance groupe ou éventuellement un fonds de pension (OFP - organisme de financement des pensions) prévu par l’employeur. Dans des cas exceptionnels et moyennant le respect des conditions, un employeur peut souscrire un engagement individuel de pension (EIP) pour certains salariés.
  • Pour les indépendants, il y a la Pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) . La société de chefs d’entreprise indépendants peut en outre souscrire un engagement individuel de pension  ou une assurance groupe pour son ou ses dirigeants d’entreprise indépendants.

3. Épargne-pension

Le 3e pilier regroupe l’épargne-pension et l’épargne à long terme. Avec ces 2 formules d’épargne individuelle, vous bénéficiez d’un avantage fiscal. Vous récupérez 30 % de vos versements sous la forme d’un avantage fiscal (pourvu de répondre aux conditions légales). Tenez toutefois compte du fait que dès qu’une prime a bénéficié d’une réduction d’impôt, les prestations sont imposables.

Important à savoir : plus vous entamez tôt une épargne-pension, plus votre pension sera confortable.

4. Épargne libre

Le 4e pilier représente les efforts d’épargne personnels ne donnant pas droit à un avantage fiscal. Quelques exemples : compte épargne, investissement immobilier, portefeuille de titres (actions et obligations), certaines assurances vie, etc.

Votre conseiller des AP vous aide !

D’autres questions sur les 4 piliers de la pension ? Passez chez un conseiller des AP près de chez vous. Il est là pour vous !

La newsletter des AP

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters des AP Assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller des AP près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller