• My LAP

Pension

La Pension libre complémentaire pour travailleurs salariés (PLCS) en 7 questions

1. Qu’est-ce que la Pension libre complémentaire pour travailleurs salariés ?

La PLCS ou Pension libre complémentaire pour travailleurs salariés est un nouveau produit d’épargne complémentaire destiné aux salariés. Ce produit du 2e pilier permet de constituer un capital pension supplémentaire en plus de la pension légale, de l’épargne-pension et de l’épargne à long terme.

2. À qui s’adresse la PLCS ?

La Pension libre complémentaire pour travailleurs salariés s’adresse aux travailleurs salariés :

  • qui n’ont pas de pension complémentaire via leur employeur ou secteur.
  • qui ont une pension complémentaire limitée via leur employeur ou secteur.

3. Combien peut-on verser dans une PLCS ?

La loi fixe le plafond maximum à 1.600 euros par an ou à 3 % du salaire brut soumis à l’ONSS d’il y a 2 ans. Des déductions s’appliquent toutefois à ces montants. Pour savoir exactement ce que vous pouvez verser dans une PLCS, surfez sur MyPension.be.

4. Qui souscrit le contrat PLCS ?

C’est vous, en tant que travailleur salarié, qui décidez de souscrire une PLCS. Vous décidez d’ailleurs aussi de :

  • la prime que vous versez (dans le respect du maximum légal).
  • la souscription d’une couverture décès optionnelle pour protéger vos proches

5. Qui paie les primes de la PLCS ?

Vous devez informer votre employeur de votre décision de souscrire une PLCS. C’est en effet lui qui paiera les primes en temps et en heure, via une retenue directe sur votre salaire net.

6. Profitez-vous d’un avantage fiscal ?

Oui, vous bénéficiez d’un avantage fiscal de 30 % sur les primes versées dans la PLCS. Le précompte professionnel tiendra déjà compte de cette réduction d’impôt de 30 % sur les contributions. Si vous versez par exemple 1.600 euros par an, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 480 euros.

7. Vaut-il mieux entamer une épargne-pension ou une PLCS ?

Nous vous conseillons de d’abord souscrire une épargne-pension ou une épargne à long terme, car, par exemple, vous payez moins de taxes sur les primes versées dans le 3e pilier de pension. Une fois le maximum atteint dans ce 3e pilier, vous pouvez souscrire une PLCS afin de constituer encore une réserve supplémentaire pour votre pension. 
 

Votre conseiller des AP est là pour vous

Envie d’en savoir plus sur la PLCS ou les autres formules d’épargne pour votre pension ? Passez chez un conseiller des AP. Il vous aidera volontiers.

La newsletter des AP

Votre adresse e-mail sera utilisée uniquement dans le cadre des newsletters des AP Assurances.

Une question ?
Besoin d'aide ?

Il y a toujours un conseiller des AP près de chez vous, dans l'un de nos 316 bureaux.

Choisissez un conseiller