PLCI : Pension Libre Complémentaire pour Indépendants

Intéressé ?
Vos avantages :
  • Un complément à la pension légale et à l’épargne pension.
  • Avantages fiscaux et sociaux : jusqu’à 70 % de la prime.
  • Flexibilité des versements.

PLCI

PLCI : qu’est-ce que c’est ?

Grâce à la PLCI (Pension Libre Complémentaire pour Indépendants), vous pouvez, de votre propre initiative, compléter votre pension légale. Vous bénéficiez en outre d’incitants fiscaux et sociaux intéressants.

Une idée à envisager, surtout en sachant qu’en Belgique, la pension légale moyenne est relativement faible. Surtout pour les indépendants ! Les chiffres parlent d’eux-mêmes : par mois, un indépendant à la pension touche en moyenne 840€, mais un quart des indépendants reçoit moins de 500€. Pas évident de profiter pleinement de ses vieux jours… Et pas étonnant que beaucoup d’indépendants souscrivent alors une assurance complémentaire afin de maintenir leur niveau de vie. Ces assurances complémentaires sont également intéressantes sur le plan fiscal.

Exemple : Pierre, 30 ans, est célibataire et touche un revenu imposable de 42.000 euros. Il contracte une PLCI et décide de verser annuellement 1.100 euros. Il économise ainsi 550 euros par an en impôt sur le revenu, plus 242 euros en cotisations sociales. Son coût réel ne dépasse finalement pas 308 euros. En d’autres termes, il ne prend en charge que 28 % de la somme versée. Quand Pierre aura 65 ans, il aura atteint un capital final brut de 48.467,14 euros. Les montants ont été calculés à un taux d’intérêt de 1,50% (y compris déduction des 2% de frais d’entrée).

PLCI : 2 formules

Vous avez le choix entre deux types de Pension Libre Complémentaire pour Indépendants :

  • PLCI : constitution d’une pension complémentaire de retraite (via un capital vie) et/ou d’un capital décès au profit de vos bénéficiaires. La prime est plafonnée à 8,17 % des revenus professionnels, avec un maximum absolu de 3.127,24 euros en 2017.
  • PLCI sociale : constitution d’une pension complémentaire de retraite (via un capital vie) et/ou d’un capital décès au profit de vos bénéficiaires, et de deux garanties supplémentaires :
    • revenu de remplacement en cas d’incapacité de travail
    • prise en charge du financement de la police en cas d’incapacité de travail
    La prime est plafonnée à 9,40 % des revenus professionnels, avec un maximum absolu de 3.598,05 euros en 2017.

Le contrat Life Professional Protect est la solution PLCI des AP (branche 21). Le capital au terme et le taux d’intérêt accordé à chaque versement sont garantis.

> Téléchargez la brochure de la PLCI

PLCI : pour qui ?

Vous pouvez opter pour une PLCI en tant qu’indépendant à titre principal ou complémentaire (pour autant que vous payiez des cotisations sociales équivalentes à celles d’un indépendant à titre principal), en ordre de cotisations sociales. Vous êtes conjoint aidant bénéficiant du « maxi-statut » ? Vous pouvez également contracter une PLCI. « Starters » à titre complémentaire sont exclus.

Vous êtes indépendant en société ? Votre société peut prendre en charge le paiement des primes de la PLCI en votre nom et pour votre compte. Vous continuez alors à bénéficier de l’avantage fiscal sans faire baisser votre revenu net. La prime est toutefois imposée comme un avantage de toute nature.

Avantages de la PLCI

Avantages fiscaux

L’État encourage la souscription d’une PLCI au travers des incitants suivants :

  • Déduction d’impôt : moyennant le respect des conditions légales, vous pouvez déduire les versements effectués dans un contrat PLCI à titre de « cotisations sociales », c’est-à-dire comme charges professionnelles dans les limites du plafond légal. Cet avantage fiscal important varie en fonction de votre taux marginal d’imposition (le taux auquel la tranche la plus élevée de vos revenus est taxée).
  • Moins de cotisations sociales : moyennant le respect des conditions légales, vous payez moins de cotisations sociales grâce à la diminution de la base imposable (avec un effet retard de 3 ans. Le jour où les cotisations sociales seront calculées sur les revenus de l’année et pas sur les revenus d’il y a 3 ans, cet effet retard disparaîtra).
  • Pas de taxes d’assurance sur les primes : vous ne payez pas de taxe sur les primes versées.
  • Cumulable pour bénéficier d’un avantage fiscal encore plus élevé : vous pouvez cumuler la PLCI avec l’épargne pension et l’épargne à long terme. Si vous travaillez en tant que dirigeant d’entreprise, l’entreprise peut souscrire une assurance groupe et/ou un Engagement Individuel de pension (EIP) à votre profit. Votre contrat PLCI sera pris en considération pour le calcul de la règle de 80 %. Si vous travaillez en tant qu’indépendant (personne physique), vous pouvez souscrire une Convention de pension pour travailleurs indépendants (CPTI).
  • Imposition à terme avantageuse : moyennant le respect des conditions légales, le capital pension bénéficie d’une fiscalité avantageuse basée sur le principe de la rente fictive.
  • Autres taxes : le capital pension sera en principe soumis à la cotisation INAMI de 3,55 % et à la cotisation de solidarité de 0 à 2 %.

Rendement

Vous profitez d’un taux d’intérêt garanti.

  • En cas de départ à la pension vous recevrez les réserves constituées à ce moment.

Flexibilité

Vous choisissez librement :

  • La prime annuelle : elle s’élève au minimum à 100 euros (111,11 euros pour la PLCI sociale) et au maximum 8,17 % (9,40 % pour la PLCI sociale) de votre revenu net imposable revalorisé perçu 3 ans auparavant, avec un plafond absolu de 3.127,24 euros pour l’année 2017 (3.598,05 euros pour la PLCI sociale).
  • La fréquence : à vous de choisir si vous souhaitez payer vos primes mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement. Sachez toutefois que pour pouvoir être déduites des revenus de 2016, les primes doivent être payées entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2016.
  • La date de fin du contrat : le contrat prendra fin au moment où vous prendrez votre pension légale.

  • Voir la fiche commerciale
  • Pour plus d’informations, consultez les conditions générales de cette police d’assurance, disponible auprès de votre conseiller des AP.
  • Les conditions particulières et générales priment sur les brochures commerciales.
  • Le contrat d’assurance est soumis au droit belge

Remarques, questions ou plaintes concernant ce produit ?


Intéressé ?
Partager sur